plombier

L’installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation.

À la fois chauffagiste et climaticien, l’installateur thermique raccorde des appareils (chaudières, climatiseurs, ventilateurs, radiateurs et équipements de régulation) à des réseaux transportant de l’énergie ou des fluides (électricité, gaz, fioul, vapeur, eau).

Le métier évolue d’une culture de chauffage vers une culture du traitement de l’air. Les systèmes de ventilation, leur installation et leur maintenance, sont essentiels pour assurer un renouvellement de l’air qui se faisait auparavant par l’ouverture des fenêtres et les fuites du bâti.

Le Grenelle de l’Environnement formulent des exigences en termes de performances énergétiques des bâtiments, de l’utilisation de matériaux peu consommateurs d’énergie de fabrication et de traitement des déchets.

L’installateur thermique doit prendre en compte une réglementation thermique qui exige des niveaux de performance élevés. Il maîtrise les nouveaux matériels (chaudières à condensation, chauffage thermodynamique, pompes à chaleur), et prend en charge l’installation et
la maintenance des systèmes de ventilation.

L’installateur thermique a un rôle important dans ces domaines et ses interventions en faveur des économies d’énergie complètent le travail des autres corps d’état pour aboutir à une meilleure efficience énergétique.

Avec de nombreuses formations du CAP au BTS, l’apprentissage est l’une des voies privilégiées pour devenir un professionnel du bâtiment.

CAP Installateur thermique réalisé à BTP CFA Vosges
BP, Bac Pro, MC ou BTS Plus d’informations sur http://www.btpcfalorraine.fr

Source CCCA-BTP (http://www.ccca-btp.fr)