L’entreprise et l’apprentissage, quels soutiens financiers ?

L’aide unique pour les employeurs recrutant des apprentis

L’aide unique pour inciter les entreprises à embaucher des apprentis a été mise en place le 1er janvier 2019. Elle remplace les dispositifs suivants :

  • l’aide TPE jeunes apprentis
  • la prime régionale à l’apprentissage pour les TPE
  • l’aide régionale au recrutement d’un apprenti supplémentaire
  • le crédit d’impôt apprentissage

Montant de l’aide unique pour le recrutement d’apprentis

Le montant de l’aide unique est plafonné et il diffère selon l’année d’apprentissage prise en compte :

  • 1ère année du contrat d’apprentissage : 4125 € maximum
  • 2ème année du contrat d’apprentissage : 2000 € maximum
  • 3ème année : 1200 € maximum
  • 4ème année (si prévue par le contrat d’apprentissage) : 1200 € maximum

Conditions d’obtention de l’aide unique

Pour pouvoir prétendre à l’aide unique pour l’apprentissage, l’entreprise doit respecter les critères suivants :

  • employer moins de 250 salariés
  • conclure un contrat d’apprentissage à compter du 1er janvier 2019
  • recruter des apprentis préparant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/aides-embauche-apprenti